INFORVILLE

(PHOTO NOIR EN BLANC)

ALINE AULIT

Promeneur, au fond, à gauche, tu aperçois une photo

Noire et blanche, elle a le charme des clichés d’autrefois.

Si tu te penches vers elle et que tu tends l’oreille,

Tu entendras la jolie histoire d’un papa à ses enfants :

 

« Au commencement était le silence

Le calme et le vert, à peine troublé par le bruit du vent

Puis vint un frémissement, une rumeur

Un souffle nouveau sur les plaines et les champs.

 

Rapidement, le murmure devint bruit…

Bruit d’une terre qui s’ouvre, du béton qui coule

Bruit des bottes en caoutchouc qui se perdent dans la boue

Bruit de chants latins ressuscités d’un autre temps

Bruit d’un train qui se vide le dimanche, se remplit le vendredi

Bruit de ces Christophe Colomb calottés, à l’assaut d’un nouveau monde.

Bruit d’une jeunesse impétueuse et libre, qui construit une ville nouvelle »