Lettres en Voix asbl | www.lettresenvoix.orginfo@lettresenvoix.org |0483 39 15 08 | Siège social : 36 Rue Capitaine Crespel (B.02) -- B -1050 Bruxelles

IBAN : BE48 0689 0032 4927 | BIC : GKCCBEBB | Numéro d'entreprise (BCE) : 0553952647

 

© 2019 by ASBL Lettres en Voix

 

Des départs à l’heure pile, à l’heure trente. Toutes les demi-heures, un train s’en va, un train arrive suivant une mécanique horlogère trop bien huilée. La gare de Louvain-La-Neuve, dans ses apparences, est d’une monotonie et d’une régularité implacables. Avez-vous, par exemple, déjà assisté, un dimanche, comme tous les dimanches d’ailleurs, selon un rituel éprouvé durant des décennies, à l’arrivée des étudiants sur les voies 2 ou 3 ? Les trains déversent une marée humaine qui se répand et se déploie sur le rivage des quais. On est emporté par le courant, par ce banc de poissons qui suit irrésistiblement l’alignement parfait des sièges métalliques, poubelles et autres panneaux publicitaires. Vers les escaliers. On gravit les marches, on laisse derrière soi la gare, les voies et les trains. Le bruit des valises s’éloigne peu à peu, se distille à travers la ville.

On n’a pas prêté attention aux graffitis bigarrés qui s’accrochent aux murs et se multiplient, croissant au-delà des limites du lierre qu’elles prolongent. Les plantes comme la peinture résultent d’un même désir : mettre fin au règne ennuyeux du béton gris et lisse. Elles sont une invitation à s’écarter de cette voie par trop balisée. Passant, ne remonte pas tout de suite par ces escaliers à ciel ouvert, contourne-les et, comme le train, enfonce-toi dans l’abîme, sous l’ombre de la dalle. En longeant les rails, dépasse les horloges et entre dans ce temps suspendu.

Fais la rencontre inattendue de ce cortège que Delvaux a préparé pour toi. Accompagne-le. Inspecte les alentours. Le quai est ponctué de tableaux de toutes tailles, figés mais vivants. Antre de Vénus. Invite ces femmes du regard. Ne sois pas timide, elles le sont elles-mêmes beaucoup. Si tu persévères, elles se tourneront peut-être vers toi pour te répondre. Quand tu auras fait le tour de ce temple de sensualité, fais volte-face et jouis de cette Louvain renaissante. Continue sous les colonnes. Contemple l’ouverture, la sortie de ce monde initiatique. Avance vers les marches, retiens ta respiration et vois le jour.

LA GARE

MAXIME DEBLANDER

BENOÎT LAMBERT