Diapositive7.jpeg

Une soirée littéraire et musicale qui invite à s'interroger sur les arts dont le temps est le support de création : écriture, chant, musique, film. 

 

Elle propose deux projections de courts métrages réalisés conjointement par un écrivain, un musicien et un vidéaste :

o La fête des Anciens
Texte de Pierre Mertens
Musique de Jean-Paul Dessy
Réalisation de Jarek Frankowski
o L'homme qui regarde
Texte de François Emmanuel
Musique et réalisation de Jean-Philippe Collard-Neven

 

Les écrivains évoqueront leur rapport aux arts du temps dans une table ronde où interviendront aussi deux jeunes talents littéraires belges dont les oeuvres ont immédiatement connu une reconnaissance : 

o Emmanuelle Dourson, auteure de Si les dieux incendiaient le monde (Grasset, 2021, Grand prix du roman de l'Académie de langue et de littérature française de Belgique), dont le temps vécu, remémoré, mais aussi écrit et musical forme la trame du récit.

o Sébastien Fevry, auteur des recueils de poésie Solitude Europe (Cheyne, 2018, Prix Apollinaire découverte, Prix Révélation de Poésie, Prix François Coppée, Pris Triennal Nicole Houssa) et Brefs déluges (Cheyne, 2020, Prix Marcel Thiry), à la fois poète et spécialiste de cinéma, attentif aux questions qui unissent culture, arts visuels et mémoire.

Le violoncelliste Adrien Tsilogiannis ponctuera cette soirée en interprétant un répertoire inspiré par la poésie contemporaine.

Réservation : info@lettresenvoix.org