Licht und Wunder 2021.jpg

Bach, Haendel et Buxtehude. C'est sur leurs traces que les étudiants du département de musique ancienne du Conservatoire royal de Bruxelles marcheront en musique pour ce deuxième concert du Festival avec, toujours, l'éblouissement en toile de fond. Ce concert sera l'aboutissement d'un workshop que les étudiants auront préalablement suivi avec Bernard Foccroulle et Reinoud Van Mechelen, autour du répertoire du chant, de l'orgue et de la musique de chambre dans l'acoustique propice de l'Église Notre-Dame au Sablon.